Joseph Rajacoo Legentil: Croire en Dieu et en son potentiel

0
814

Joseph Rajacoo Legentil est né à Rodrigues, plus précisément à Queen Elizabeth, Crève-Cœur. Il est issu d’une famille pauvre et n’a jamais su ce qu’était une vie confortable. Mais il a toujours porté au fond de lui une foi inébranlable en Dieu et sa détermination de réussir.

Les Rajacoo ont toujours tiré le diable par la queue car le père de Joseph, qui est décédé en 2006, travaillait comme laboureur dans le service public alors que sa mère, Anne Marie, est femme au foyer. Elle fait certes du jardinage mais a eu beaucoup de mal à subvenir aux besoins de ses enfants. Joseph a donc eu une enfance difficile.

Il a fait ses études primaires à l’école du gouvernement de Grande La Fourche Corail et sa scolarité secondaire au collège IVTB de Citronnelle. Puisque les revenus familiaux ne suffisaient pas pour leur permettre de joindre les deux bouts, il n’a eu d’autre choix que de prendre une décision majeure pour épauler sa famille et lui éviter la misère noire.

Il a donc mis le cap sur Maurice pour chercher un emploi. Il a réussi à se faire embaucher à temps partiel comme technicien à Mauritius Telecom. Vu la formation très poussée qu’il y a reçue, il a gravi les échelons rapidement.

Etant passionné de musique, cet homme de 31 ans a profité pour se perfectionner. Avec l’argent qu’il a perçu de son travail, il a fait des économies et a réussi à installer un studio d’enregistrement à Quatre-Bornes qu’il a baptisé Donja Record.

Même s’il ne peut se mesurer aux grands du monde musical local, grâce à sa patience et sa persévérance, il est devenu très populaire, beaucoup d’artistes venant enregistrer leurs albums chez lui. «Mo pa ti mem reve pou arrive kot mo été, sirtou kouma enn Rodriguais. Mo tres fier kot monn arive zordi. Ena bann kamarad rodriguais ki ena potentiel dans le monde musical, mais zot pas resi explor sa domenn là», déclare-t-il.

Il pense toujours avec nostalgie à son île natale et à ses compatriotes. Il conseille à ses amis de lutter en mettant toute leurs énergies et leur potentiel en avant. Il n’oubliera jamais comment son enfance a été difficile mais aussi comment il a fait des sacrifices et a persévéré pour s’en sortir. Il souhaite que les jeunes rodriguais suivent son exemple afin qu’eux aussi puissent tirer la tête hors de l’eau et faire leurs rêves se réaliser.

Très attaché à sa famille vivant encore à Rodrigues, dès qu’il le peut, il y fait un saut.  Malgré les épreuves de la vie, sa force est sa foi en Dieu et il demande à ses compatriotes d’en faire autant car à ses yeux, c’est la seule voie pour une vie heureuse et épanouie.

LEAVE A REPLY