Ferme aquacole à Maurice: Les opposants au projet pointent un risque accru d’attaques de requins

0
191

Un projet de ferme aquacole, au large du Morne au sud-ouest de Maurice, inquiète les habitants et les écologistes. Growfish International Mauritius Ltd, qui porte le projet, souhaite installer plus d’une centaine de cages, au risque d’attirer dans la zone des requins. Une crainte nourrie par des habitants du secteur mais aussi des écologistes qui redoutent à terme de se retrouver dans la même la situation qu’à La Réunion.

Une page Facebook a été créée par ses détracteurs reprenant l’actualité du projet mais aussi celle de La Réunion et des témoignages de proches des victimes des différentes attaques dans l’île.

La compagnie mauricienne aux investisseurs norvégiens et sud-africains, envisage d’élever des cobias dans 48 cages réparties dans 4 zones au large et ainsi créer 500 emplois directs et indirects.

En attente du permis Environmental Impact Assessment (EIA), Growfish International Mauritius Ltd a déjà reçu l’aval du ministère de l’Économie océanique le 17 novembre dernier.

Les premières cages pourraient être installées dès la fin de l’année.