[Vidéo] Le monde hallucinant du cirque de Samoa

0
3287

Situé à mi-chemin entre le Hawaii et la Nouvelle Zélande dans la région Polynésienne de l’océan pacifique, l’archipel  de Samoa, avec une population de moins de 200,000 habitants et un climat équatorial, offre une des meilleures troupes de cirque au monde.
Le clown qui vous fait rire sans cesse, les jongleurs, les acrobates ou encore les trapézistes gratifient le public d’autant de numéros qui méritent absolument d’être vus. Et cela se passe, non pas au Samoa, mais belle et bien à Bagatelle jusqu’au 7 janvier 2018.

Avec un spectacle divertissant, que vous soyez enfants ou adultes, le Cirque de Samoa vaut vraiment le détour rien que pour une immersion dans ce monde de prestations et de personnages hors du commun.


Shaheen Mohamed, l’organisatrice du cirque de Samoa à Maurice
J’organise le cirque de Samoa depuis 2013. L’idée d’organiser un cirque m’est venue à l’esprit quand j’ai constaté qu’il n’y avait pas assez de divertissement surtout pour les enfants à Maurice. J’ai contacté Bruno, le gérant, qui est venu faire un constat. Conquis par cette opportunité, il a donné son aval pour l’organisation. Je me suis donc lancé dans ce projet et j’ai travaillé dur pour pouvoir le réaliser avec succès. Je dois avouer que ce n’est pas une tâche facile avec toutes les complications que cela comporte. Mais aujourd’hui je suis très satisfaite de la réponse.

Tupaï Bruno Loyale, le gérant du cirque de Samoa
Je suis né dans une famille de cirque. Mes parents étaient des artistes de cirque. Comme il y avait un feu dans le cirque dans les années 50, mes parents ont quitté le cirque où ils travaillaient pour aller à Cuba pour faire notre propre cirque.
J’ai repris le cirque à l’âge de 14 ans et je fais des présentations presque partout dans l’océan Indien. Offrir un spectacle à l’île Maurice est très agréable.  Nous avons beaucoup d’amis ici. Mais le problème c’est la distance. Je lance un appel à tous les Mauriciens, c’est bien de laisser parfois son téléphone et son ordinateur afin de voir ce qu’est vraiment la vie dans le monde du spectacle.

 Valsalan P.K, 77 ans
Depuis l’âge de 13 ans j’ai suivi les pas de mon père et suis fier de ce que j’ai pu accomplir jusqu’ici. Le nom dit tout: «Globe of Death»; c’est très risquant mais je m’en fous même si je sais que c’est vraiment très dangereux. Malgré plusieurs accidents, je n’ai jamais abandonné. Je n’ai pas peur de tout ça. Si j’avais peur je ne l’aurais jamais fait.

Tara, 22 ans
Je voulais devenir artiste au cirque et c’est ma sœur, qui était déjà dans ce domaine, qui m’a aidé à  me joindre au cirque à l’âge de 16 ans.
La vie au cirque n’est pas de tout repos. Au début je me concentrais à marcher sur du ‘wire’ et depuis quatre ans, j’ai commencé à pratiquer de nouveaux numéros comme le ‘Roller Boller’ entre autres.

Vous voulez savoir ce que c’est que le « Roller Boller » ? Venez voir le cirque qui se tient à Bagatelle tous les jours, sauf les lundis, jusqu’au 7 janvier 2018.

Les itinéraires:
Du mardi au vendredi: 19 heures
Les samedis: 14 heures et 19 heures
Les dimanches: 13 heures et 18 heures.
Le prix des billets:
Adultes: Rs 375
Enfants: Rs 175
Première classe: Rs 400
VIP: Rs 500

LEAVE A REPLY